Concertation du public phase 1 relative au projet de déviation de PLANCOËT sur les communes de PLUDUNO, SAINT-LORMEL et PLANCOËT

Plan des variantes de tracé présentées à la concertation phase 1

1 – Objectifs du projet :

Le projet de déviation de Plancoët est inscrit en études au Schéma Départemental d'Aménagement Routier des Côtes d'Armor.

Le projet situé sur les communes de Pluduno, Saint-Lormel et Plancoët consiste à contourner l'agglomération de Plancoët en reliant la RD 768 à l'Ouest (giratoire de la « Millière ») et la RD 794 à l'Est (giratoire du « Frêne »).

Cette nouvelle infrastructure doit permettre :

  • d’améliorer et de sécuriser les itinéraires RD 768 et RD 794, axes structurants pour le quart Nord-Est du Département ;
  • de supprimer le trafic de transit dans le centre ville de Plancoët et ainsi améliorer la qualité et le cadre de vie des habitants de l'agglomération
  • de faciliter les liaisons vers et depuis les pôles économiques que constituent Dinan d'une part et Lamballe d'autre part, notamment pour le secteur agroalimentaire
  • de permettre une desserte efficace du littoral depuis les terres, les RD 768 et RD 794 se présentant comme un itinéraire parallèle à la route côtière RD 786

Ce projet d’aménagement routier entre dans le champ d’application de la concertation publique obligatoire en application des articles L.103-2 et R.103-1 2° du Code de l’Urbanisme. Ceux-ci prévoient l’organisation d’une concertation en cas de réalisation d’un investissement routier dans une partie urbanisée d’une commune d’un montant supérieur à 1,9 millions d’euros, et conduisant à la création de nouveaux ouvrages ou à la modification d’assiette d’ouvrages existants. C’est le cas du projet de déviation de Plancoët.

Les objectifs poursuivis et les modalités de la concertation sont précisés ci-après en application de l’article L.103-3 du Code de l’Urbanisme.

2 - Objectifs de la concertation

Les objectifs de la concertation publique sont les suivants :
  • Informer le public et lui permettre d’accéder aux informations relatives au projet,
  • Recueillir les avis de chacun sur :
           - l’opportunité, les objectifs et les caractéristiques principales du projet, ses enjeux et ses impacts significatifs sur l’environnement et l’aménagement du territoire ;
           - les partis d’aménagement envisagés, les variantes de tracé de la déviation et l’analyse comparative multicritères de ces variantes.
  • Permettre au public de formuler des observations ainsi que des propositions et de participer à la conception du projet au travers d’un dialogue, afin d’enrichir le projet d’aménagement.

3 – Durée et déroulement de la concertation

La concertation se déroulera tout au long de la phase de conception du projet et s’articulera en 2 phases a minima :
  • Une première phase (phase 1), de deux mois minimum, relative au choix de la variante de tracé sur la base des études préliminaires.
           Il s’agit notamment de recueillir les avis, observations et propositions du public sur l’opportunité du projet, les partis d’aménagement envisagés, les différentes variantes de tracé et l’analyse comparative multicritères. Cette phase 1 constitue un préalable au choix par le Département de la variante de tracé qui sera retenue pour la poursuite des études.
  • Une deuxième phase (phase 2), de deux mois minimum, relative à l’approfondissement des études de la variante de tracé retenue.
           Il s’agit notamment d’assurer l’information et à la participation du public à la conception des études d’avant-projet de la variante retenue.
La première phase 1 de concertation relative au choix de la variante de tracé est organisée du mercredi 15 décembre 2021 (9 heures) au jeudi 17 février 2022 (17 heures) inclus

4. Modalités de concertation

Les modalités de la phase 1 de la concertation sont les suivantes :

5. Suite de la procédure : bilan de la concertation

Un bilan de la phase 1 de la concertation sera établi à l’issue de la première phase et mis à disposition du public sur l’espace du site internet du Département dédié à la concertation sur le projet ainsi que dans les mairies de Pluduno, Saint-Lormel et Plancoët.